Liens/Ressources-Professionnels

Un programme de stimulation adapté aux besoins

Dans une perspective de thérapie ou de stimulation langagière, il est important de s’assurer que le service offert correspond aux besoins de la clientèle et bien évidemment en concordance avec les données probantes.

L’ASHA a d’ailleurs énuméré 4 principes nécessaires à l’implantation d’un service en orthophonie dont le fait que l’intervention soit axée sur la famille et adaptée à son contexte linguistique et culturel. En effet, il n’existe pas une pratique unique appropriée pour tous les enfants. Il est important d’adapter nos pratiques et de donner un service plus individualisé.

Dans un programme comme StimuLER où on intervient auprès d’enfants nouvellement arrivés, ce principe est primordial !

Le programme StimuLER vise à aider les enfants en leur offrant de la stimulation directe mais aussi en soutenant la famille pour l’aider à répondre aux besoins de l’enfant. On s’est alors questionner « Comment outiller les parents ? ». Nous savons que les familles ont un rôle actif dans la prise de décision des besoins de l’enfant. Il faut bien sûr s’assurer que les parents désirent jouer ce rôle actif. Certains préfèrent jouer un rôle indirect et laisser la place aux professionnels. Il faut accepter cela et les soutenir selon leurs besoins.

Il faut aussi adapter nos interventions selon les aspects culturels et linguistiques de la famille qui définissent leur style d’interaction. Il ne faut par contre pas tomber dans le piège de la catégorisation ! Toutes les familles d’une même culture ne sont pas semblables. Il y a plusieurs autres facteurs à prendre en considération (ex : expériences des familles avec les professionnels de la santé).

Voici plusieurs variables qui peuvent influencer notre intervention auprès des parents :

  • Le type d’apprentissage : certaines cultures favorisent l’apprentissage autonome de l’enfant alors que d’autres favorisent l’apprentissage en collaboration
  • Le type d’interaction adulte-enfant : directif ou interactif
  • Les attentes envers le développement de l’enfant qui varient selon les cultures
  • La perception de la famille envers les difficultés de l’enfant

Lorsqu’on travaille dans un milieu multiculturel riche, il est important de prendre en considération ces différentes variables et créer des liens auprès des familles. En comprenant mieux leurs besoins, nous serons plus en mesure de les aider.

Ce texte a été basé sur un article de Paul & Roth (2011).  

Paul, D., & Roth, F. P. (2011). Guiding principles and clinical applications for speech-language pathology practice in early intervention. Language, speech, and hearing services in schools, 42(3), 320-330.